Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Définition de document unique d’évaluation des risques professionnels (duerp)

Le document unique répertorie tous les risques professionnels auxquels sont exposés les travailleurs ainsi que la traçabilité collective de ces expositions.

Il n’existe aucun modèle imposé, mais ce document doit lister et classer tous les risques existant dans l’entreprise, afin de pouvoir ensuite préconiser des actions visant à les réduire ou à les supprimer totalement. Ces risques sont liés : à la manutention des charges, aux vibrations, aux ambiances thermiques, au bruit, aux agents chimiques dangereux, aux contraintes posturales, au travail de nuit ou en équipes successives alternantes. Mais ce sont aussi les risques de chute, les risques routiers, les risques du travail sur écran et les risques psychosociaux. Avec l’entrée en vigueur de la loi santé, l’employeur doit prendre en compte, lors de l'évaluation des risques, en cas d'exposition simultanée ou successive à plusieurs agents chimiques, les effets combinés de l'ensemble de ces agents.

Le document unique doit faire l’objet d’une mise à jour (au moins une fois par an dans les entreprises d'au moins 11 salariés) lors de toute décision d'aménagement important modifiant les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail et lorsqu'une information supplémentaire intéressant l'évaluation d'un risque est portée à la connaissance de l'employeur. Dans les entreprises de moins de 11 salariés, la mise à jour peut être moins fréquente, sous réserve que soit garanti un niveau équivalent de protection de la santé et de la sécurité des travailleurs, dans des conditions fixées par décret (à paraître) après avis des organisations professionnelles concernées.

Ce document doit être tenu dans l’entreprise à la disposition des salariés et des anciens salariés pour les versions en vigueur durant leur période d'activité dans l'entreprise, du service de prévention et de santé, de l’inspection du travail, des agents des services de prévention des organismes de Sécurité sociale, des membres de la délégation du personnel du CSE, des organismes professionnels de santé, de sécurité et des conditions de travail et des inspecteurs de la radioprotection pour les résultats des évaluations liées à l'exposition des salariés à des rayonnements ionisants pour les installations et activités dont ils ont respectivement la charge.

Un avis indiquant les modalités d'accès des travailleurs au DUERP est affiché à une place convenable et aisément accessible dans les lieux de travail. Dans les entreprises ayant un règlement intérieur, cet avis est affiché au même emplacement que celui réservé à ce règlement.

Le fait de ne pas transcrire ou de ne pas mettre à jour les résultats de cette évaluation des risques est puni d’une amende de 1500 euros et de 3000 euros en cas de récidive.

Au 31 mars 2022, le DUERP est présenté comme un répertoire de l’ensemble des risques professionnels auxquels sont exposés les travailleurs, assurant la traçabilité collective de ces expositions. Sa conservation et ses versions successives sont conservées pendant au moins 40 ans à compter de son élaboration et son dépôt se fait sur un portail numérique à partir :

  • du 1er juillet 2023 pour les entreprises d’au moins 150 salariés ;
  • au plus tard le 1er juillet 2024 pour les autres entreprises, différentes dates devant être fixées par décret selon l’effectif.

Ce portail numérique va être mis en place et administré par un organisme géré par les organisations professionnelles d'employeurs représentatives au niveau national et interprofessionnel. Il garantit la conservation et la mise à disposition du DUERP conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur. Il préserve la confidentialité des données contenues et en restreint l'accès grâce à une procédure d'authentification sécurisée réservée aux personnes et instances habilitées à déposer et le mettre à jour ainsi qu'aux personnes et instances justifiant d'un intérêt à y avoir accès. Il faut déposer le DUERP et ses mises à jour sur ce portail dont l’accès est restreint par une procédure d'authentification sécurisée.

L’employeur doit transcrire et mettre à jour les résultats de l'évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs. Selon l’effectif (supérieur ou égal à 50 salariés ou inférieur ou égal à 50 salariés), cela doit déboucher, pour les entreprises de plus de 50 salariés, sur un programme annuel de prévention des risques professionnels et d'amélioration des conditions de travail qui fixe la liste détaillée des mesures à prendre au cours de l'année à venir (de prévention des effets de l'exposition aux facteurs de risques professionnels, et pour chaque mesure ses conditions d'exécution, des indicateurs de résultat et l'estimation de son coût). Pour les entreprises de moins de 50 salariés, la définition d’actions de prévention et de protection des salariés est consignée dans le DUERP et ses mises à jour.

Le CSE est consulté sur le DUERP et sur ses mises à jour et l’employeur doit le transmettre à chaque mise à jour à son service de prévention et de santé au travail.

Le DUERP, dans ses versions successives, est conservé par l'employeur pendant une durée qui ne peut pas être inférieure à 40 ans, et tenu à la disposition des travailleurs, des anciens travailleurs et de toute personne ou instance pouvant justifier d'un intérêt à y avoir accès.

Mesures Covid-19

Pour limiter les risques de propagation du virus sur le lieu de travail ou à l’occasion du travail, l’évaluation des risques doit être renouvelée pour réduire au maximum les risques de contagion par des mesures (actions de prévention, d’information et de formation et mise en place de moyens adaptés). La nouvelle évaluation doit être retranscrite dans le DUERP qui doit être actualisé.

Les mesures de prévention qui découlent de l’actualisation du DUERP doivent être portées à la connaissance des salariés selon des modalités adaptées afin de permettre leur pleine application. Le CSE et le service de prévention et de santé au travail sont associés. Le CSE joue un rôle particulièrement important dans les situations de crises et le DUERP doit être tenu à sa disposition.

Définitions connexes

Santé et sécurité

Danger grave et imminent

Tout salarié ou groupe de salariés se trouvant dans une situation de travail, dont il a un motif raisonnable de penser qu’elle présente un danger grave et...

Santé et sécurité

Dépression nerveuse du salarié

La dépression nerveuse peut être définie comme un état psychologique instable, des souffrances psychologiques. Selon les circonstances, la dépression nerveuse...

Santé et sécurité

Document unique d’évaluation des risques professionnels (DUER)

Mesures Covid-19

En raison de la crise sanitaire et pour limiter les risques de propagation du virus sur le lieu de travail ou à l’occasion du travail,...

Santé et sécurité

Dossier médical

Un dossier médical est affecté à chaque salarié, il est riche en observations cliniques, en données sur des pathologies en cours ou passées, sur les...

Santé et sécurité

Drogue

L'introduction et/ou la consommation de drogue dans l'entreprise ne fait pas l'objet de dispositions spécifiques dans le Code du travail ; il semblerait donc...

Santé et sécurité

Enquête interne

Alerté de faits éventuels de harcèlement moral subi par un salarié, l’employeur a l’obligation de diligenter une enquête interne afin de vérifier que les faits...

Définitions populaires

Absences, congés, maladies et accidents

Absence non rémunérée

Qu’elle soit autorisée ou pas, en principe, une absence ne doit donner lieu à rémunération que si elle correspond à un motif prévu par la loi ou la convention...

Embauche et contrat de travail

Agent de maîtrise

Un agent de maîtrise est un salarié faisant partie d’une catégorie de personnel de production dotée de responsabilités d’encadrement du personnel ouvrier au...

Divers

Tiers ou tierce personne

Le tiers ou la tierce personne est par rapport à une relation duale comme celle liant le salarié et l’employeur par exemple, ce terme désigne toute personne...

Conditions particulières de travail

Salarié

Le salarié se définit comme une personne physique liée à un employeur par la conclusion d’un contrat de travail et par une relation de subordination...

Salaire, primes et indemnités

Prime d'assiduité

La prime d’assiduité a pour objet de récompenser la stabilité des salariés dans l’entreprise, et de les inciter à ne pas s’absenter. Elle n’est pas la...

Santé et sécurité

Qualité de vie au travail (QVT)

La notion de qualité de vie au travail (QVT) correspond à un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance,...

Salaire, primes et indemnités

Rappel de salaire

Le rappel de salaire correspond aux éléments de salaire intégrés à des bulletins de paie postérieurs à la période de travail correspondante. Après application...

Evolution de l'entreprise

Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC)

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) sont définies comme « les outils issus des nouvelles technologies de l’information et...

Embauche et contrat de travail

Employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM)

Les employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM) sont des catégories de salariés dont le statut est équivalent à celui des ouvriers ou à un niveau...