Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Définition de forfait social

Le forfait social est une contribution patronale qui s'applique aux sommes allouées au titre de la participation, de l'intéressement, sur le montant des abondements versé par l'employeur sur les plans d'épargne entreprise ou interentreprises (PEE, PEI), sur les plans d'épargne pour la retraite collectif (PERCO), sur les indemnités de rupture conventionnelle. Il porte également sur les sommes versées au titre des régimes de retraite obligatoires pour la part qui est exonérée des cotisations de Sécurité sociale.

Cette contribution patronale est prélevée au taux de 20 %.

Le taux du forfait social de 8 % n’est plus appliqué depuis le 1er janvier 2019 sur les primes de participation des entreprises non obligées de mettre en place un accord de participation (de moins de 50 salariés).

Le taux de 8 % s’applique sur les contributions des employeurs destinées au financement des prestations complémentaires de prévoyance versées au bénéfice de leurs salariés, anciens salariés et de leurs ayants droit.

La part des indemnités de rupture conventionnelle exonérée de cotisations sociales est soumise au forfait social, c'est-à-dire la part de ces indemnités inférieure à 2 plafonds annuels de la Sécurité sociale (soit pour 2022 : 82 272 euros).

Un taux réduit de forfait social pour les entreprises de moins de 50 salariés concluant un accord de participation ou d’intéressement a été créé par loi « Macron ».

Sont concernées les entreprises qui concluent pour la première fois un accord de participation ou d’intéressement ou qui n’en ont pas conclu au cours d’une période de 5 ans avant la date d’effet de l’accord.

Les sommes versées au titre de ce dispositif seront soumises à un taux de forfait social de 8 % au lieu de 20 % pendant 6 ans à compter de la date d’effet de l’accord.

Les entreprises atteignant ou dépassant l’effectif de 50 salariés continuent de bénéficier du taux de 8 % jusqu’au terme de cette période de 6 ans, sauf si cet accroissement résulte de la fusion ou de l’absorption d’une entreprise ou d’un groupe.

Par ailleurs, un taux de forfait social réduit à 16 % existe pour l’épargne salariale investie dans un PERCO dont les fonds sont investis à hauteur de 7 % minimum en titres de petites et moyennes entreprises et d’entreprises de taille intermédiaire.

Enfin depuis le 1er janvier 2019, le forfait social est supprimé sur les primes de participation et d’intéressement dans les entreprises de moins de 50 salariés et pour les sommes au titre de l’intéressement dans les entreprises dont l’effectif se situe entre 50 et 249 salariés.

Définitions connexes

Cotisations et contributions sociales

CRDS

Contribution au remboursement de la dette sociale

Cotisations et contributions sociales

CSG

Contribution sociale généralisée

Cotisations et contributions sociales

Déclaration obligatoire d'emploi des travailleurs handicapés (DOETH)

Toute entreprise employant au moins 20 salariés est assujettie à l’obligation de compter dans son effectif au moins 6 % de salariés handicapés. À défaut de...

Cotisations et contributions sociales

Garantie minimale de points

Depuis le 1er janvier 2019, avec la fusion des régimes AGIRC-ARRCO, la cotisation GMP est supprimée.

La GMP était une cotisation forfaitaire versée à l’AGIRC...

Cotisations et contributions sociales

Plafond de cotisations de Sécurité sociale

Le plafond de cotisations de Sécurité sociale sert de fondement pour le calcul des cotisations sociales (comme l’assurance vieillesse, la contribution au Fonds...

Cotisations et contributions sociales

Précompte (de cotisations)

Le précompte (de cotisations) est une opération réalisée par l’employeur consistant à prélever sur le salaire d’un employé les cotisations sociales dont...

Définitions populaires

Embauche et contrat de travail

Agent de maîtrise

Un agent de maîtrise est un salarié faisant partie d’une catégorie de personnel de production dotée de responsabilités d’encadrement du personnel ouvrier au...

Absences, congés, maladies et accidents

Absence non rémunérée

Qu’elle soit autorisée ou pas, en principe, une absence ne doit donner lieu à rémunération que si elle correspond à un motif prévu par la loi ou la convention...

Divers

Tiers ou tierce personne

Le tiers ou la tierce personne est par rapport à une relation duale comme celle liant le salarié et l’employeur par exemple, ce terme désigne toute personne...

Conditions particulières de travail

Salarié

Le salarié se définit comme une personne physique liée à un employeur par la conclusion d’un contrat de travail et par une relation de subordination...

Santé et sécurité

Qualité de vie au travail (QVT)

La notion de qualité de vie au travail (QVT) correspond à un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance,...

Salaire, primes et indemnités

Rappel de salaire

Le rappel de salaire correspond aux éléments de salaire intégrés à des bulletins de paie postérieurs à la période de travail correspondante. Après application...

Salaire, primes et indemnités

Prime d'assiduité

La prime d’assiduité a pour objet de récompenser la stabilité des salariés dans l’entreprise, et de les inciter à ne pas s’absenter. Elle n’est pas la...

Evolution de l'entreprise

Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC)

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) sont définies comme « les outils issus des nouvelles technologies de l’information et...

Embauche et contrat de travail

Employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM)

Les employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM) sont des catégories de salariés dont le statut est équivalent à celui des ouvriers ou à un niveau...