Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Définition de validation des acquis de l'expérience (vae)

La validation des acquis de l'expérience a pour objet l'acquisition d'une certification professionnelle enregistrée dans le Répertoire national des certifications professionnelles.

Sont concernés les salariés (en CDI, CDD, intérimaires, etc.), les non-salariés, agents publics (titulaires ou non), les demandeurs d’emploi (indemnisés ou non) et les travailleurs solidaires effectuant, depuis au moins 12 mois, des activités solidaires au sein d’organismes communautaires et d’activités solidaires. La loi ne prévoit aucune condition d’âge, de niveau d’études ou de situation professionnelle. La VAE ne peut se faire qu’avec le consentement du salarié.

Lorsqu'un salarié fait valider les acquis de son expérience en tout ou partie pendant le temps de travail et à son initiative, il bénéficie d'un congé à cet effet.

Le salarié demande à l'employeur une autorisation d'absence dans les mêmes conditions que pour une formation réalisée dans le cadre du CPF et qui peut être refusée pour des raisons de service. Dans ce cas, l’employeur doit motiver son report sous un délai et selon des modalités définis par décret. La durée de cette absence ne peut pas dépasser 24 heures par session d'évaluation, sauf accord collectif pour les salariés n'ayant pas atteint un niveau de qualification fixé par décret ou dont l'emploi est menacé par les évolutions économiques ou technologiques.

Les heures consacrées à la VAE dans le cadre d’un congé spécifique, constituent du temps de travail effectif et donnent lieu au maintien de la rémunération égale à celle qu'aurait perçue le salarié s'il était resté à son poste de travail, dans la limite de 24 heures, continues ou discontinues, par validation et de la protection sociale.

Les frais éligibles à la démarche de VAE sont les frais de procédure et d'accompagnement (exemple : transport, repas, hébergement, formations obligatoires ou complémentaires recommandées, frais de session d'évaluation). L'accompagnement est proposé en fonction des besoins du candidat.

L’entretien professionnel dont bénéficient les salariés tous les 2 ans doit comporter des informations relatives à la VAE.

Les régions organisent la publication et transmettent la liste et les coordonnées des centres de conseil sur la VAE au portail national dématérialisé dédié à la VAE (www.vae.gouv.fr).

Définitions connexes

Formation professionnelle

Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC)

L’identification et le management des compétences sont des outils indispensables de la gestion du personnel. La gestion des compétences revêt un caractère...

Formation professionnelle

OPCA

Organisme paritaire collecteur agréé

Formation professionnelle

Opérateur de compétences (OPCO)

Les opérateurs de compétences remplacent les OPCA et sont des organismes paritaires agréés ayant pour mission :

  • d'assurer le financement des contrats...
Formation professionnelle

Plan de développement des compétences

Le plan de développement des compétences a remplacé depuis le 1er janvier 2019 le plan de formation. Il a pour objet de préparer les compétences nécessaires à...

Formation professionnelle

Projet de transition professionnelle (PTP)

La loi avenir professionnel a remplacé depuis le 1er janvier 2019, le CIF par un CPF de transition professionnelle pour permettre au salarié de suivre une...

Formation professionnelle

Reconversion ou promotion par alternance

La reconversion ou la promotion par alternance a pour objet de permettre au salarié de changer de métier ou de profession, ou de bénéficier d'une promotion...

Définitions populaires

Santé et sécurité

Qualité de vie et des conditions de travail (QVCT)

La notion de qualité de vie au travail (QVT) correspond à un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance,...

Absences, congés, maladies et accidents

Absence non rémunérée

Qu’elle soit autorisée ou pas, en principe, une absence ne doit donner lieu à rémunération que si elle correspond à un motif prévu par la loi ou la convention...

Salaire, primes et indemnités

Accessoires de salaire

Les accessoires de salaire désignent les différentes primes, avantages en nature, frais professionnels et indemnités versées par l’employeur en sus des...

Embauche et contrat de travail

Accroissement temporaire d'activité

L’accroissement temporaire d’activité est l’un des motifs de recours au travail temporaire (CDD et intérim), qui renvoie concrètement à l’une des situations...

Embauche et contrat de travail

Agent de maîtrise

Un agent de maîtrise est un salarié faisant partie d’une catégorie de personnel de production dotée de responsabilités d’encadrement du personnel ouvrier au...

Divers

Tiers ou tierce personne

Le tiers ou la tierce personne est par rapport à une relation duale comme celle liant le salarié et l’employeur par exemple, ce terme désigne toute personne...

Conditions particulières de travail

Salarié

Le salarié se définit comme une personne physique liée à un employeur par la conclusion d’un contrat de travail et par une relation de subordination...

Salaire, primes et indemnités

Prime d'assiduité

La prime d’assiduité a pour objet de récompenser la stabilité des salariés dans l’entreprise, et de les inciter à ne pas s’absenter. Elle n’est pas la...

Salaire, primes et indemnités

Rappel de salaire

Le rappel de salaire correspond aux éléments de salaire intégrés à des bulletins de paie postérieurs à la période de travail correspondante. Après application...

Embauche et contrat de travail

Employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM)

Les employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM) sont des catégories de salariés dont le statut est équivalent à celui des ouvriers ou à un niveau...

Glossaire par lettre
Glossaire par catégorie
Top 5 des téléchargements en droit du travail