Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Définition de versement santé

Le « versement santé » a été mis en place afin de garantir l’accès des salariés précaires à une complémentaire santé (maladie, maternité et accident).

Il est effectué par l’employeur qui se substitue au financement de la couverture collective et obligatoire si les salariés concernés justifient être couverts par un contrat responsable.

Ce dispositif peut être mis en place avec :

  • un accord de branche ou, à défaut, un accord d’entreprise ;
  • une décision unilatérale de l’employeur, sauf si les salariés sont déjà couverts à titre collectif et obligatoire.

Les sommes versées sont exonérées de cotisations sociales sous certaines conditions et certaines limites. Elles sont assujetties en totalité à la CSG et à la CRDS et au forfait social dans les entreprises de plus de 11 salariés.

Cette aide s’adresse aux salariés en CDD, en contrat de mission (contrat inférieur ou égal à 3 mois) ou à temps partiel (temps de travail hebdomadaire inférieur ou égal à 15 heures). Ces contrats peuvent bénéficier d’une dispense de droit d’adhésion. Dans ce cas, ils ont droit à une aide financière patronale afin de financer leur complémentaire santé individuelle.

Sont également concernés les salariés en CDD ou en contrat de mission ayant fait valoir la dispense d’adhésion de droit.

Pour l’appréciation de la durée de 3 mois, il est tenu compte d'un éventuel renouvellement du contrat.

Quand deux contrats chacun d’une durée inférieure à 3 mois se succèdent et que la durée globale des deux contrats est supérieure à 3 mois, le versement santé est dû uniquement au titre du 1er contrat.

Quand plusieurs CDD sont conclus avec le même salarié, sans être successifs, la situation au regard du versement santé est analysée contrat par contrat.

Le montant du versement est égal à la contribution mensuelle de l’employeur à la complémentaire santé, dit « montant de référence » et correspondant à la contribution que l’employeur aurait versée pour la catégorie à laquelle appartient le salarié, multipliée par un coefficient de :

  • 105 % pour les salariés bénéficiant d’un CDI (mais à temps partiel) ;
  • 125 % pour les salariés bénéficiant d’un CDD ou contrat de mission de moins de 3 mois.

Définitions connexes

Protection sociale et sécurité sociale

Protection sociale complémentaire

Volet de la protection sociale constitué par l’affiliation à des régimes de retraite dits “complémentaires” dans la mesure où ils offrent des prestations...

Protection sociale et sécurité sociale

Protection sociale supplémentaire

Dispositifs auxquels l’adhésion n’est rendue obligatoire ni par la réglementation, ni par les conventions collectives, mais qui dépend d’accords ou d’usages...

Protection sociale et sécurité sociale

Rente

Lorsqu’à la date de consolidation de son état de santé, la victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle conserve des séquelles, elle se...

Protection sociale et sécurité sociale

Sécurité sociale

La Sécurité sociale recouvre les différents régimes qui assurent les personnes physiques contre la survenance d’un certain nombre de risques, notamment la...

Protection sociale et sécurité sociale

Subrogation de l'employeur

La subrogation de l’employeur est le fait qu’en d’absence d’un salarié pour maladie, maternité ou accident du travail, ce dernier peut autoriser l’employeur à...

Protection sociale et sécurité sociale

Tiers payant

Le tiers payant est un dispositif financier permettant à un salarié bénéficiant des prestations d’une mutuelle complémentaire ou d’autres organismes du même...

Définitions populaires

Embauche et contrat de travail

Agent de maîtrise

Un agent de maîtrise est un salarié faisant partie d’une catégorie de personnel de production dotée de responsabilités d’encadrement du personnel ouvrier au...

Absences, congés, maladies et accidents

Absence non rémunérée

Qu’elle soit autorisée ou pas, en principe, une absence ne doit donner lieu à rémunération que si elle correspond à un motif prévu par la loi ou la convention...

Divers

Tiers ou tierce personne

Le tiers ou la tierce personne est par rapport à une relation duale comme celle liant le salarié et l’employeur par exemple, ce terme désigne toute personne...

Conditions particulières de travail

Salarié

Le salarié se définit comme une personne physique liée à un employeur par la conclusion d’un contrat de travail et par une relation de subordination...

Santé et sécurité

Qualité de vie au travail (QVT)

La notion de qualité de vie au travail (QVT) correspond à un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance,...

Salaire, primes et indemnités

Rappel de salaire

Le rappel de salaire correspond aux éléments de salaire intégrés à des bulletins de paie postérieurs à la période de travail correspondante. Après application...

Salaire, primes et indemnités

Prime d'assiduité

La prime d’assiduité a pour objet de récompenser la stabilité des salariés dans l’entreprise, et de les inciter à ne pas s’absenter. Elle n’est pas la...

Evolution de l'entreprise

Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC)

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) sont définies comme « les outils issus des nouvelles technologies de l’information et...

Embauche et contrat de travail

Employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM)

Les employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM) sont des catégories de salariés dont le statut est équivalent à celui des ouvriers ou à un niveau...