Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) : définition, procédure et avantages

Temps de lecture : 3 min

Contenu proposé par les :

Moins de jargon, plus de solutions

Les Éditions Tissot facilitent l'application du droit du travail au quotidien dans les entreprises.

La mise en place d’une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences comprend plusieurs étapes. La négociation sur la GPEC est, par ailleurs, obligatoire dans certaines entreprises.

Qu’est ce que la GPEC ?

La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences est un outil de management utilisé par les personnes en charge des ressources humaines.

Définition de la GPEC

La GPEC a pour mission d’appréhender les futures évolutions et d’adapter les emplois et les compétences des salariés à ces évolutions.

Les enjeux de la GPEC pour l’entreprise sont de mettre les emplois et les compétences des salariés, ainsi que les effectifs de l’entreprise en adéquation avec les orientations stratégiques et les évolutions de l’entreprise.

La GPEC est donc un outil pour les ressources humaines qui vise à pérenniser l’activité de l’entreprise, et ainsi éviter des licenciements.

GPEC : obligatoire ?

La négociation sur la GPEC est obligatoire pour les entreprises d’au moins 300 salariés et doit avoir lieu tous les 3 ans. Seule la négociation est obligatoire, la conclusion d’un accord de GPEC ne l’est pas.

Les entreprises non soumises à cette obligation de négociation peuvent néanmoins décider de négocier sur la GPEC.

Procédure de la GPEC

Le processus de la GPEC dans une entreprise commence par une négociation sur la GPEC.

Négociation de l’accord de GPEC

La négociation de l’accord de GPEC doit notamment porter sur les éléments suivants :

  • la mise en place du dispositif de GPEC et les mesures d’accompagnement des salariés ;

  • les conditions de mobilité interne, géographique et professionnelle des salariés ;

  • les orientations en matière de formation professionnelle des salariés ;

  • les moyens pour diminuer le recours aux emplois précaires.

Notez le

La négociation de la GPEC doit également prendre en compte les enjeux de la transition écologique et les éventuels impacts sur l’entreprise.

Les étapes de la GPEC

La procédure de la GPEC consiste en premier lieu à faire un état des lieux de la situation de l’entreprise, pour cela des outils de GPEC peuvent être utilisés.

Dresser un état des lieux

Pour dresser un état des lieux de la situation, il est possible d’utiliser l’organigramme de l’entreprise ou de reprendre les fiches de poste des salariés. L’entretien professionnel et l’entretien annuel d’évaluation sont également des bons outils de GPEC.

Définir un plan d’action

Après, l’état des lieux, il est nécessaire de définir un plan d’action comprenant les orientations stratégiques que l’entreprise souhaite prendre.

Il convient, par la suite, de mettre en adéquation la situation de l’entreprise avec les orientations voulues. Pour cela, il est possible de développer la formation professionnelle des salariés par exemple.

Mettre en œuvre les mesures et faire un bilan de la GPEC

La GPEC étant un dispositif prévu sur plusieurs années, il est important de faire un bilan régulièrement.

GPEC : avantages

La GPEC a des avantages et pour l’entreprise et pour les salariés.

Avantages pour l’entreprise

Les entreprises qui s’inscrivent dans une démarche GPEC peuvent adapter plus facilement et plus rapidement les emplois et les compétences de leurs salariés aux évolutions. Elles disposent également, grâce à la GPEC, d’une meilleure gestion des ressources humaines puisqu'elles savent exactement quels sont leurs besoins.

Avantages pour les salariés

La GPEC présente l’avantage pour les salariés de pouvoir développer leurs compétences et d’avoir une certaine sécurité de leur emploi puisqu’ils sont formés aux éventuelles évolutions que peut subir l’entreprise.

De plus, la mise en place d’une GPEC peut permettre d’éviter des départs de salariés pour difficultés économiques.

La formation professionnelle en entreprise

Votre guide de gestion du personnel

Appliquez les différents dispositifs de formation professionnelle pour adapter les compétences aux besoins de l'entreprise et respecter vos obligations.

WIKI MEA MARKETING FPR

Questions / Réponses liées

Définitions liées

Dans la même thématique

I Stock 1166978137
Formation professionnelle

Compte personnel de formation (CPF) : les points essentiels

La création du CPF en France date de 2013, mais il est entré en vigueur en 2015. Il a remplacé le droit individuel à la formation (DIF), qui n’existe plus depui...

Temps de lecture : 4 min

I Stock 1289220949
Formation professionnelle

Validation des acquis de l’expérience (VAE) : définition, démarches et rôle de l’employeur

La validation des acquis de l’expérience est destinée aux salariés pour faire valider leur expérience professionnelle afin d’obtenir un titre, un certificat ou ...

Temps de lecture : 4 min

I Stock 1149286179
Formation professionnelle

Projet de transition professionnelle ou CPF de transition : quel est son fonctionnement ?

Le CPF (compte personnel de formation) de transition, également appelé projet de transition professionnelle, permet aux salariés de bénéficier d’une formation p...

Temps de lecture : 4 min

Bruce mars 8 YG31 Xn4d Sw unsplash 1
Formation professionnelle

A quoi sert un bilan de compétences ?

Un bilan de compétences peut être réalisé soit à l’initiative du salarié, soit à celle de l’employeur avec le consentement du salarié.

Temps de lecture : 4 min