Période d'essai : tout ce qu'il faut savoir

Temps de lecture : 6 min

Contenu proposé par les :

Moins de jargon, plus de solutions

Les Éditions Tissot facilitent l’application du droit du travail au quotidien dans les entreprises.

Lorsqu’un contrat de travail est conclu entre un employeur et un salarié, il est possible d’y insérer une période d’essai qui permettra aux parties de savoir si la relation de travail leur convient.

Période d’essai : définition

La période d’essai est utile pour le salarié et pour l’employeur. Elle permet, en effet, à l’employeur de vérifier que le salarié nouvellement embauché dispose bien des compétences professionnelles attendues. Le salarié, quant à lui, s’assurera durant cette période d’essai que le poste proposé correspond à ses attentes et lui convient.
La période d’essai peut être prévue dans tous les contrats de travail : CDI, CDD, intérim, contrat d’apprentissage, etc.

Le principe de la période d'essai est qu’elle peut être rompue facilement, aussi bien par le salarié que par l’employeur.

Notez le

La période d’essai n’est pas obligatoire, mais si elle est prévue dans le contrat de travail elle doit être mise en œuvre. Elle commence toujours le premier jour de travail.

Période d’essai : quelle durée ?

La durée de la période d’essai peut varier selon qu’il s’agit d’un contrat à durée indéterminée ou d’un contrat à durée déterminée.

La loi prévoit les durées maximales, mais il convient également de consulter à ce sujet la convention collective applicable dans l’entreprise.

Durée de la période d’essai d’un CDI

Lorsque la période d’essai est prévue dans le contrat de travail à durée indéterminée, sa durée peut être différente selon la catégorie de salarié qu’elle concerne. Elle peut ainsi aller de 2 mois maximum (pour les ouvriers ou les employés) à 4 mois maximum (pour les cadres). Le calcul de la période d’essai d’un CDI se fait en jours calendaires, c’est-à-dire en prenant en compte tous les jours de l’année, même ceux qui ne sont pas travaillés.

Notez le

Si un salarié est embauché en CDI après un CDD avec le même employeur et sur le même poste, il est possible de conclure une période d’essai dans le CDI, mais la durée du CDD précédent sera déduite de la période d’essai.
Par exemple, un salarié a effectué un CDD de 2 mois puis il est embauché en CDI après une période d’essai de 3 mois. Il ne devra faire qu’1 mois de période d’essai puisque le CDD de 2 mois se déduit de la période d’essai.

Durée de la période d’essai d’un CDD

La durée de la période d’essai d’un CDD va être différente selon la durée du CDD.

La durée de la période d’essai d’un CDD d’une durée inférieure ou égale à 6 mois est comprise entre 1 jour et 2 semaines. Pour un CDD d’une durée supérieure à 6 mois, la période d’essai ne pourra excéder 1 mois. Le calcul de la période d’essai d’un CDD se fait en jours calendaires, c’est-à-dire en prenant en compte tous les jours de l’année même ceux qui ne sont pas travaillés, et à raison d’1 jour par semaine travaillée.

Exemple

La période d’essai d’un CDD de 3 mois (12 semaines) est de 12 jours.

Durée de la période d’essai d’un contrat d’intérim

La durée de la période d’essai d’un contrat d'intérim dépend de la durée du contrat.
Sa durée est comprise entre 2 et 5 jours.

Durée de la période d’essai d’un contrat en alternance

En matière de contrat d'apprentissage, la loi ne parle pas de période d’essai. Toutefois, il est possible de mettre en place une période de 45 jours, durant laquelle l’apprenti ou l’employeur peuvent mettre fin au contrat sans avoir à invoquer de motif de fin de contrat.

Pour les contrats de professionnalisation en CDI, la période d’essai est comprise entre 2 et 4 mois selon la catégorie professionnelle du salarié. Pour les contrats de professionnalisation en CDD, la période d’essai est comprise entre 1 jour et 1 mois selon la durée du contrat.

Période d’essai : peut-on la renouveler ?

Le renouvellement de la période d’essai est possible 1 fois pour les CDI, les contrats d’intérim, les contrats d’apprentissage et les contrats de professionnalisation en CDI. En ce qui concerne les CDD, la période d’essai n’est jamais renouvelable.

Prolongation de la période d’essai : comment faire ?

La prolongation de la période d’essai est possible lorsque la relation de travail a été suspendue pendant la période d’essai du fait de l’absence du salarié.

Dans ce cas, la période d’essai est prolongée automatiquement, mais il est conseillé à l’employeur d’envoyer un courrier au salarié afin de lui préciser la nouvelle date de fin de la période d’essai.

Comment rompre la période d’essai de façon anticipée ?

La rupture de la période d’essai peut être du fait du salarié ou de l’employeur, mais dans les deux cas un délai de prévenance doit être respecté.

Rupture de la période d’essai par l’employeur

L’employeur peut mettre fin à la période d’essai de façon anticipée sans avoir à justifier de la raison et sans avoir à respecter un formalisme particulier. Il peut néanmoins être utile, pour des raisons de preuve, d’envoyer une lettre de rupture de la période d’essai.

L’employeur doit néanmoins respecter un délai de prévenance, dit aussi préavis, qui varie selon la durée de présence du salarié dans l’entreprise. La durée du délai de prévenance est alors comprise entre 24 heures et 1 mois.

Lorsque la rupture de la période d’essai est à l’initiative de l’employeur, le salarié a droit aux allocations chômage.

Rupture de la période d’essai à l’initiative du salarié

Tout comme l'employeur, le salarié peut mettre fin à la période d’essai de manière anticipée, sans avoir besoin de la formaliser par un écrit. Il peut néanmoins être utile, pour des raisons de preuve, d’envoyer une lettre de rupture de la période d’essai.

Le salarié doit néanmoins respecter un délai de prévenance, dit préavis, qui varie selon la durée de présence du salarié dans l’entreprise. La durée du délai de prévenance est alors comprise entre 24 heures et 48 heures.

Lorsque la rupture de la période d’essai est à l’initiative du salarié, ce dernier n’a pas droit aux allocations chômage.

Que se passe-t-il à la fin de la période d’essai ?

A la fin de la période d’essai, si aucune des parties n’a souhaité y mettre fin, le contrat de travail se poursuit automatiquement.

Définitions liées

  • 10

    Période d'essai

    La période d’essai est définie comme « permettant à l’employeur d’évaluer les compétences du salarié dans son travail, notamm...

  • 18

    Période probatoire

    La période probatoire, qui correspond le plus souvent à un changement de poste du salarié initié par l’employeur, permet de v...

  • 18

    Test professionnel

    Le test professionnel se distingue de la période d’essai en ce sens qu’il ne s’inscrit pas dans le cadre d’une relation de tr...

  • 12

    Délai de prévenance

    Le délai de prévenance est le délai à respecter entre la notification d’un événement ou d’une décision et sa réalisation. Un ...

  • 21

    Déclaration préalable à l'embauche (DPAE)

    Dans le cadre de la lutte contre le travail dissimulé, la loi rend obligatoire la déclaration par l'employeur de son intentio...

Dans la même thématique

Brooke cagle J Bwcen Ou R Cg unsplash
Embauche

Recrutement interne ou externe: comment faire son choix ?

Lorsqu’un poste se crée ou se libère dans une entreprise, l’employeur peut recruter un salarié selon 2 modes de recrutement : le recrutement interne ou le recru...

Temps de lecture : 5 min

Scott graham OQM Zw Nd3 Th U unsplash
Embauche

Promesse d'embauche : conditions, valeur et conséquences de la rupture

Depuis des arrêts de la Cour de cassation de 2017, on distingue l’offre de contrat de travail et la promesse unilatérale de contrat de travail. Le terme promess...

Temps de lecture : 6 min

Linkedin sales solutions Z4 B Tpf Qx q4 unsplash
Embauche

Aides à l’embauche : quelles sont-elles ?

Lorsqu’un employeur embauche un salarié, il peut bénéficier d’aides à l’embauche dans certaines situations. L’objectif de ces aides est d’inciter les employeurs...

Temps de lecture : 5 min

Gabrielle henderson H Jck Knw C Xx Q unsplash
Embauche

Contrats de travail : comment choisir celui qui vous convient ?

Le contrat de travail se définit comme l’acte par lequel une personne (le salarié) s’engage à exercer une prestation de travail pour le compte et sous la direct...

Temps de lecture : 5 min

I Stock 1197735214
Embauche

Formalités d'embauche : quelles sont-elles ?

Dans le cadre du recrutement d’un nouveau salarié, l’employeur doit procéder à des formalités d’embauche obligatoires.

Si ces formalités d’embauche ne sont pas...

Temps de lecture : 6 min

Pour aller plus loin

SU Design 1635171828
Période d'essai

Durée de la période d’essai : quelles sont les règles à respecter ?

La durée de la période d’essai peut varier selon qu’il s’agit d’un contrat à durée indéterminée ou d’un contrat à durée déterminée.

Pour rappel, un contrat à d...

Temps de lecture : 4 min

I Stock 1037082124
Période d'essai

Prolongation de la période d’essai : dans quels cas ?

La prolongation de la période d’essai recouvre la situation où le salarié a été absent durant sa période d’essai. Il ne faut pas confondre la prolongation de la...

Temps de lecture : 2 min

Illustration
Période d'essai

Renouvellement de la période d’essai : conditions et procédure

La période d’essai permet au salarié de s’assurer que l’emploi lui convient et lui correspond et à l’employeur que le salarié dispose bien des capacités profess...

Temps de lecture : 3 min

Christin hume slbq Shq Ah Eo unsplash
Période d'essai

Rupture de la période d’essai : quelle est la procédure ?

La rupture de la période d’essai peut être du fait du salarié ou de l’employeur, mais dans les deux cas un délai de prévenance doit être respecté.

Il n’existe p...

Temps de lecture : 4 min

I Stock 1225033312
Période d'essai

Fin de la période d’essai : que se passe-t-il après ?

Lors de la conclusion d’un contrat de travail, il est possible d’insérer une période d’essai qui permettra d’évaluer les compétences professionnelles du salarié...

Temps de lecture : 2 min