Promesse d'embauche : conditions, valeur et conséquences de la rupture

Temps de lecture : 6 min

Contenu proposé par les :

Moins de jargon, plus de solutions

Les Éditions Tissot facilitent l’application du droit du travail au quotidien dans les entreprises.

Depuis des arrêts de la Cour de cassation de 2017, on distingue l’offre de contrat de travail et la promesse unilatérale de contrat de travail. Le terme promesse d’embauche reste utilisé dans le langage courant et peut recouvrir ces 2 notions.
Il convient toutefois de faire la distinction entre l'offre de contrat de travail et la promesse unilatérale de contrat de travail car leur contenu et les conséquences qui en découlent sont différents.

Promesse d’embauche : les conditions de l’offre de contrat de travail et de la promesse unilatérale de contrat de travail

Tableau récapitulatif de l’offre de contrat de contrat et de la promesse unilatérale de contrat de travail
Offre de contrat de travailPromesse unilatérale de contrat de travail
Conditions
  • l’emploi proposé au candidat avec une définition du poste ;
  • la date d’entrée en fonction prévue ;
  • la rémunération ;
  • le lieu de travail.
  • l’emploi proposé au candidat avec une définition du poste ;
  • la date d’entrée en fonction prévue ;
  • la rémunération ;
  • le lieu de travail.
Possibilité de rompre avant l’acceptation du salariéOuiNon
Possibilité de rompre après l’acceptation du salariéNon

Non

ValeurNe vaut pas contrat de travailVaut contrat de travail

L’offre de contrat de travail : conditions

L’offre de contrat de travail est l’acte par lequel l’employeur fait part à un candidat de son souhait d’être lié à lui, en cas d’acceptation de ce dernier. C’est une simple offre de contrat de travail.

L’employeur peut alors fixer un délai au candidat durant lequel il peut accepter ou non l’offre de contrat de travail. A l’issue de ce délai, si le candidat n’a pas donné de réponse, il est considéré avoir refusé l’offre. L’employeur est alors libre de tout engagement.

Si l’employeur ne fixe pas de délai de réflexion, il doit laisser au salarié un délai raisonnable pour accepter ou non l’offre (5 jours est considéré comme un délai raisonnable).

Pour être valable, l’offre de contrat de travail doit comporter les mentions suivantes :

  • l’emploi proposé au candidat avec une définition du poste ;

  • la date d’entrée en fonction prévue ;

  • la rémunération ;

  • le lieu de travail.

Elle peut être proposée au salarié sous la forme d’un écrit (mail, courrier en recommandé, etc.).

La promesse unilatérale de contrat de travail : conditions

La promesse unilatérale de contrat de travail désigne l’acte par lequel l’employeur promet un contrat de travail à un candidat. Pour que le contrat de travail soit formé, il ne manque que le consentement du candidat. C’est plus qu’une simple offre de contrat, c’est une promesse d’être recruté.

L’employeur doit alors fixer un délai au candidat durant lequel il peut accepter ou non la promesse unilatérale de contrat de travail. A l’issue de ce délai, si le candidat n’a pas donné de réponse, il est considéré avoir refusé la promesse unilatérale. L’employeur est alors libre de tout engagement. La fixation d’un délai est obligatoire dans la promesse unilatérale à la différence de l’offre de contrat de travail.

Pour être valable, la promesse unilatérale de contrat de travail doit comporter les mentions suivantes :

  • l’emploi proposé au candidat avec une définition du poste ;

  • la date d’entrée en fonction prévue ;

  • la rémunération ;

  • le lieu de travail.

Elle peut être proposée au salarié sous la forme d’un écrit (mail, courrier en recommandé, etc.).

Promesse d’embauche : dans quels cas ?

La promesse d’embauche permet à un employeur de faire part à un candidat de son souhait de le recruter.

Une promesse d’embauche peut être faite pour un contrat à durée indéterminée dit CDI, un contrat à durée déterminée dit CDD, un contrat de professionnalisation, ou encore un contrat d’apprentissage.

Il est également possible de faire une promesse d’embauche à un candidat étranger afin de lui permettre de régulariser sa situation. Vous devrez pour cela, remplir un formulaire Cerfa de promesse d’embauche appelé “demande d’autorisation de travail pour conclure contrat de travail avec un salarié étranger”.

Que vaut une promesse d’embauche ?

La valeur de la promesse d’embauche va être différente selon qu’il s’agit d’une offre de contrat de travail ou d’une promesse unilatérale de contrat de travail.

La valeur d’une offre de contrat de travail

L’offre de contrat de travail ne vaut pas contrat de travail, c’est une simple offre de contrat. L’employeur peut retirer son offre pendant le délai imparti au candidat, et avant acceptation de ce dernier.

La valeur d’une promesse unilatérale de contrat de travail

La promesse unilatérale vaut contrat de travail, l’employeur peut se rétracter durant le délai imparti mais cela sera considéré comme un licenciement injustifié.

Rupture de la promesse d’embauche : quelles conséquences ?

Les conséquences d’une promesse d’embauche non tenue diffèrent selon qu’il s’agisse d’une offre de contrat de travail ou d’une promesse unilatérale de contrat de travail.

Les conséquences de la rupture d’une offre de contrat de travail

Les conséquences de la rupture d’une offre de contrat de travail avant la réponse du candidat

L’employeur peut retirer son offre de contrat de travail tant que le candidat ne l’a pas acceptée. Si tel est le cas, il pourra être condamné à payer des dommages et intérêts au candidat en raison du préjudice qu’il a subi (par exemple pour rembourser les frais de déménagements engagés par le salarié.

Les conséquences de la rupture d’une offre de contrat de travail après l’acceptation du candidat

En revanche, une fois que le candidat a accepté l’offre de contrat de travail, le contrat est considéré comme conclu. Si l’employeur souhaite rompre la promesse d’embauche, la rupture sera considérée comme un licenciement sans cause réelle et sérieuse si le contrat envisagé était un CDI, et comme une rupture abusive en cas de CDD.

Notez le

Le candidat qui accepte l’offre de contrat de travail puis ne respecte pas son engagement, peut être condamné à verser des dommages et intérêts à l’employeur.

Les conséquences de la rupture d’une promesse unilatérale de contrat de travail

En matière de promesse unilatérale de contrat de travail, il n’y a pas lieu de distinguer si le candidat a donné sa réponse ou non.

Toute rupture de la promesse unilatérale par l’employeur, durant le délai imparti ou après, sera considérée comme un licenciement sans cause réelle et sérieuse si le contrat envisagé était un CDI, et comme une rupture abusive en cas de CDD.

Notez le

Le candidat qui accepte la promesse unilatérale de contrat de travail puis ne respecte pas son engagement, peut être condamné à verser des dommages et intérêts à l’employeur.

Tableau récapitulatif de l’offre de contrat de contrat et de la promesse unilatérale de contrat de travail
Offre de contrat de travailPromesse unilatérale de contrat de travail
Conditions
  • l’emploi proposé au candidat avec une définition du poste ;

  • la date d’entrée en fonction prévue ;

  • la rémunération ;

  • le lieu de travail.

  • l’emploi proposé au candidat avec une définition du poste ;

  • la date d’entrée en fonction prévue ;

  • la rémunération ;

  • le lieu de travail.

Possibilité de rompre avant l’acceptation du salariéOuiNon
Possibilité de rompre après l’acceptation du salariéNonNon
ValeurNe vaut pas contrat de travailVaut contrat de travail

Questions / Réponses liées

Définitions liées

  • 28

    Promesse d'embauche

    La Cour de cassation est revenue sur sa jurisprudence qui considérait que constituait une promesse d’embauche valant contrat ...

  • 30

    Promesse unilatérale de contrat de travail

    La promesse unilatérale de contrat de travail se caractérise par un acte par lequel l’employeur accorde au salarié le droit d...

  • 29

    Offre de contrat de travail

    Constitue une offre de contrat de travail l’acte par lequel un employeur propose un engagement précisant l'emploi, la rémunér...

  • 18

    Embauche

    L’embauche s’apparente au recrutement, dont il est l’aboutissement. Ce terme est employé de manière quasi exclusive par les t...

  • 9

    Contrat de travail

    Ensemble des engagements réciproques liant un employeur et un salarié. En application d’une directive européenne et de certai...

Dans la même thématique

Brooke cagle J Bwcen Ou R Cg unsplash
Embauche

Recrutement interne ou externe: comment faire son choix ?

Lorsqu’un poste se crée ou se libère dans une entreprise, l’employeur peut recruter un salarié selon 2 modes de recrutement : le recrutement interne ou le recru...

Temps de lecture : 5 min

Linkedin sales solutions Z4 B Tpf Qx q4 unsplash
Embauche

Aides à l’embauche : quelles sont-elles ?

Lorsqu’un employeur embauche un salarié, il peut bénéficier d’aides à l’embauche dans certaines situations. L’objectif de ces aides est d’inciter les employeurs...

Temps de lecture : 5 min

Gabrielle henderson H Jck Knw C Xx Q unsplash
Embauche

Contrats de travail : comment choisir celui qui vous convient ?

Le contrat de travail se définit comme l’acte par lequel une personne (le salarié) s’engage à exercer une prestation de travail pour le compte et sous la direct...

Temps de lecture : 5 min

Glad to work with you picture id951514270 1
Embauche

Période d'essai : tout ce qu'il faut savoir

Lorsqu’un contrat de travail est conclu entre un employeur et un salarié, il est possible d’y insérer une période d’essai qui permettra aux parties de savoir si...

Temps de lecture : 6 min

I Stock 1197735214
Embauche

Formalités d'embauche : quelles sont-elles ?

Dans le cadre du recrutement d’un nouveau salarié, l’employeur doit procéder à des formalités d’embauche obligatoires.

Si ces formalités d’embauche ne sont pas...

Temps de lecture : 6 min