Lutter contre l'absentéisme au travail - Editions Tissot
Lutter contre l'absentéisme au travail - Gérer le personnel - Editions Tissot -p-
Gérer le personnelRéférence : GLP.06.1.080

Lutter contre l'absentéisme au travail

Pour parvenir à lutter efficacement contre l'absentéisme au travail, il est nécessaire de procéder à une analyse préalable de la situation de votre entreprise. Vous devez absolument réfléchir aux causes du phénomène pour espérer ensuite trouver les moyens d'action les plus adaptés pour faire évoluer la situation.

Maîtriser l'absentéisme signifie, d'une part, réduire le risque de désorganisation du travail qui nuit à l'activité de l'entreprise et, d'autre part, réaliser un gain de productivité et économiser le coût d'un arrêt de travail, voire plus, notamment lorsqu'il est lié à une maladie professionnelle ou à un accident du travail.

Comment évaluer le taux d'absentéisme au travail et mesurer les effets des mesures que vous allez prendre ? Comment parvenir à en déterminer les causes ? Quelles sont les bonnes méthodes pour lutter efficacement contre les abus ?

Dans cette page

La bonne méthode

Etape  1 -  Rechercher les causes d'absentéisme au travail et la manière dont celui-ci se traduit

Il est important de cibler les principales causes d'absentéisme au travail pour pouvoir ensuite adopter les meilleurs moyens de l'endiguer. Selon les entreprises et leurs spécificités, les causes varient de manière importante. Outre les causes externes à l'entreprise (maladie notamment), on peut regrouper trois principales catégories de causes internes à l'entreprise, cette liste étant loin d'être exhaustive.

Les conditions de travail et d'organisation

Pénibilité des conditions de travail, amplitude trop élevée des journées de travail, problèmes liés à la répartition des tâches entre les salariés, changements d'horaires fréquents, etc.

Attention

Le salarié dispose de la possibilité de saisir le comité régional de reconnaissance des maladies professionnelles au sein de la CARSAT pour que le burn-out soit reconnu comme maladie professionnelle.

L'implication des salariés et l'ambiance de travail

Absentéisme de mécontentement suite à une décision défavorable de l'employeur, inquiétude de certains salariés liée aux changements de technologie, absence de responsabilisation du personnel de production liée au remplacement trop facile des absents, trop forte pression dans le travail, absence d'opportunité d'évolution de carrière, vieillissement de la population et apparition de pathologies plus longues à soigner, projet d'entreprise incompris, etc.

L'influence du management

Management trop souple face aux abus et trop permissif sur la sanction des retards, manque d'implication des chefs d'équipe dans la lutte contre l'absentéisme, absence de valorisation des tâches, etc.

Il est également important d'étudier de quelle manière se traduit votre absentéisme. Posez-vous les bonnes questions : est-il équivalent tout au long de l'année ou constate-t-on une certaine saisonnalité ? Quelles catégories professionnelles sont les plus concernées ? Constatez-vous une hausse des accidents du travail, des maladies professionnelles ? Parvenez-vous à identifier certains salariés habitués des courts arrêts ?

Etape  2 -   Déterminer et mettre en oeuvre les moyens d'action adaptés

On peut déterminer 4 grandes catégories de moyens de lutte contre l'absentéisme.

Les actions relatives aux conditions de travail

Travailler sur l'ergonomie des postes de travail, utiliser l'entretien annuel pour évoquer les conditions de travail avec le salarié, réalisation d'audits sécurité et développement de formations pour réduire les accidents du travail, etc.

Les actions relatives à l'organisation du temps de travail

Veiller à la répartition des tâches entre les salariés, autoriser le fractionnement des jours de réduction du temps de travail (RTT) en demi-journées, effectuer un suivi rigoureux des absences durant les périodes de forte activité, etc.

Les actions relatives à l'ambiance de travail et à l'implication des salariés

Informer davantage pour responsabiliser et sensibiliser les salariés : l'absentéisme est l'affaire de tous et influe sur la charge de travail de chacun, offrir des perspectives d'évolution de carrière, etc.

Les actions relatives au management

Former et encadrer davantage autour de cette question, mise en place de contrats d'objectifs, sensibiliser en amont les représentants du personnel, etc.

La mesure de l'absentéisme conduit à mesurer d'autres facteurs, tels que des absences non autorisées, des retards, des absences personnelles, etc., liés à des causes variées et pour lesquels vous pouvez décider de mettre en place une action corrective (entretien de recadrage, formation des managers, etc.).

Etape  3 -  Mesurer l'évolution du taux d'absentéisme de l'entreprise

Il n'existe pas de règle en matière de calcul de l'absentéisme. Chaque entreprise peut utiliser les indicateurs qu'elle juge les plus pertinents. Il peut être intéressant de mettre en place des indicateurs qui vous sont propres afin que vous puissiez évaluer statistiquement l'impact de vos actions et communiquer avec vos salariés sur ce thème. Une méthode de calcul pertinente peut consister à établir une formule qui prenne en compte les absences pour lesquelles vous pouvez agir et qui entraînent un coût direct pour l'entreprise.

Ainsi, vous pouvez retenir les absences pour maladie, les accidents de trajet et de travail, les maladies professionnelles, les congés pour soigner un enfant malade, les absences pour convenances personnelles, sans motif, les retards, et exclure toutes les autres (congés payés, jours de RTT, formation, événements familiaux, congés sans solde acceptés par l'employeur, etc.). Vous pourrez alors utiliser la formule suivante :

(heures d'absence réelles/durée théorique du travail demandée) x 100.

En comparant le taux obtenu avant et après la mise en oeuvre de mesures correctrices ou avant et après l'introduction de nouvelles technologies, de modifications horaires, etc., vous pourrez suivre la progression ou la diminution de l'absentéisme dans l'entreprise et rectifier le tir si besoin.

N'oubliez pas d'isoler les données relatives à l'absentéisme pour maladie ou accident professionnels, pour lesquelles vous pouvez agir directement et qui sont susceptibles d'engager votre responsabilité.

Evitez les erreurs

Le rôle des RP

Les sanctions possibles

Notre conseil

Questions réponses

Vous êtes sur une version de démonstration

Révolutionnez votre quotidien avec l’offre ACTIV.
Conçue pour vous accompagner de l'embauche jusqu’au départ des salariés, la solution Gérer le personnel ACTIV allie l'information synthétique des fiches pratiques à l'interactivité des procédures Lumio pour vous permettre de trouver rapidement des réponses adaptées et personnalisées à votre situation.

Je découvre l'offre

Modèles à télécharger

Fiches associées

Textes officiels

  • C. trav., art. L. 1132-1 (discriminations interdites)
  • Accord national interprofessionnel du 19 juin 2013 vers une politique d'amélioration de la qualité de vie au travail et de l'égalité professionnelle (étendu par arrêté du 15 avril 2014)
  • Cass. soc., 21 janvier 2015, n° 13-15.873 (réintégration d'un salarié après longue maladie : exemple d'un commercial dont la rémunération est variable)
  • Cass. soc., 16 novembre 2017, n° 16-14.653 (absence maladie qui retarde l'accès à un coefficient conventionnel plus élevé : exemple)