Faire appel à un cabinet de recrutement
Droit du travail Hôtels, cafés, restaurantsRéférence : WHC.01.1.140

Faire appel à un cabinet de recrutement

Vous recherchez un nouveau collaborateur sur un poste à pourvoir par recrutement externe. En effet, votre activité ne vous laisse pas le temps suffisant pour vous y consacrer, et vous souhaiteriez être aidé.

Naturellement, vous pensez faire appel à un cabinet de recrutement, mais vous hésitez. Lequel choisir ? Quels sont les critères de choix pertinents devant la jungle des offres ? Sachez que vous n'êtes pas seul dans votre situation : la moitié des offres d'emploi de la presse sont diffusées par des tiers...

Les opinions concernant les services offerts par les cabinets pour effectuer un recrutement externe varient d'une personne à l'autre. Certains ne jurent que par leur cabinet, d'autres pestent contre leurs coûts et leur inefficacité. Pour éviter de tomber dans cette deuxième catégorie, il est bon d'avoir conscience de leurs avantages et de leurs inconvénients et de savoir choisir le cabinet à bon escient.

Dans cette page

La bonne méthode

Etape  1 -  Pour votre recrutement externe, cerner l'intérêt de faire appel à un cabinet

Assurez-vous tout d'abord que vous êtes libre de recourir au recrutement externe. En effet, certains salariés ou ex-salariés bénéficient d'une priorité d'emploi ou de réembauche.

Voici les principaux facteurs à prendre en compte pour déterminer si le choix d'un recrutement externe par un cabinet est la meilleure solution.

Délai disponible pour recruter

Si vous êtes pressé, réaliser le recrutement par vous-même sera plus rapide que de faire appel à un cabinet de recrutement. Les agences d'intérim, par exemple, peuvent parfois vous trouver une personne dans l'heure. En revanche, si votre recrutement est anticipé et que vous avez au minimum 3 mois devant vous, l'utilisation d'un cabinet peut être pertinente.

Coût et gestion des candidatures

L'utilisation d'un cabinet est considérée comme plus chère qu'un recrutement réalisé soi-même, mais il faut prendre en considération les coûts cachés d'une gestion en interne, notamment en termes de secrétariat.

En effet, il faut bien qu'une personne de votre entreprise, peut-être vous-même, s'occupe du recrutement : suivi des annonceurs, rédaction de l'annonce, réponse aux curriculums vitae (CV), tri, puis rencontre des candidats. De plus, si vous diffusez une annonce, vous n'obtiendrez pas les mêmes résultats qu'un cabinet qui achète davantage d'espaces publicitaires.

Autrement dit, si vous n'avez pas au moins une personne de plus que vous-même qui peut superviser le recrutement, payer un cabinet peut s'avérer utile.

Approche des candidats potentiels

Certains cabinets de recrutement connaissent particulièrement bien des entreprises, professions et/ou secteurs, et savent où trouver certains candidats. Par exemple, dans votre domaine, il se peut qu'il ne soit pas acceptable de contacter les employés d'un concurrent. Quand il vous est impossible de le faire, un cabinet de recrutement pourra se charger de ce travail pour vous.

Niveau et type de poste

À chaque type de poste son recrutement. Ainsi, pour des postes de direction ou des postes très spécialisés, les candidats se sentent mieux valorisés si le recrutement se fait par un cabinet.

En résumé, le recrutement externe par cabinet est plus approprié lorsque vous êtes confronté aux facteurs suivants :

  • vous n'en avez pas le temps. Ils peuvent vous aider pour l'élaboration des critères de sélection, et prendre en charge la gestion du recrutement ;
  • votre besoin n'est pas urgent (au plus tôt dans trois mois) ;
  • il vous faut recruter des personnes ayant une expérience et des compétences spécifiques, assez difficilement à contacter, et qui peuvent demander à être convaincues de l'intérêt du poste.

Convention collective "Hôtels, cafés, restaurants"(n° de brochure 3292)

Pas de dispositions particulières

Etape  2 -  Choisir le cabinet

Dans tous les cas, le critère clé est la manière avec laquelle vous sentez que votre besoin est pris en considération. Vous devez être convaincu de la qualité de service que va vous offrir le cabinet externe.

Les questions à se poser pour faire votre choix sont :

  • les honoraires et les dépenses ;
  • la durée des missions qu'ils ont eues à gérer ;
  • la qualité et l'expérience des personnes qui vont gérer votre recrutement externe (faites-vous donner un CV de l'expérience du consultant recruteur) ;
  • le poste pour lequel on a fait appel à eux ;
  • leur situation géographique : de préférence choisir un cabinet proche de votre lieu de décision.

Les cabinets sont répertoriés sur différents sites, tels que www.syntec-recrutement.org, qui peuvent vous permettre de cibler ceux qui auraient une spécialisation en relation avec votre domaine, par une recherche sur Internet (rubrique « Contacter Syntec recrutement »). De même, n'hésitez pas à contacter une personne ayant eu affaire à leurs services, afin de vérifier la qualité des prestations fournies.

Convention collective "Hôtels, cafés, restaurants"(n° de brochure 3292)

Pas de dispositions particulières

Etape  3 -  Établir un contrat avec le cabinet

Il y a plusieurs points que vous devez mentionner dans votre contrat et sur lesquels vous devez vous préparer :
  • quel est le profil final du candidat souhaité ? Que cela soit très clairement exprimé ;
  • comment seront calculés les honoraires ? Sont-ils déterminés sur un pourcentage du salaire de base brut, ou inclut-on les commissions ou primes ? Une règle assez répandue est de baser la rémunération sur un pourcentage du salaire brut annuel du candidat recruté ;
  • de quelle manière seront-ils réglés ? Par tranches ? Comment s'échelonneront les paiements ? Une démarche classique répartit les honoraires en 1/3 d'acompte, 1/3 lors de l'élaboration de la liste finale de candidats, 1/3 au terme du recrutement ;
  • qui s'occupera de la recherche ? Se fera-t-elle sur la base des CV déjà archivés au sein du cabinet ou sur une recherche nouvelle ?
  • qui fera passer les entretiens aux candidats ? Le nom du ou des consultants doit être mentionné, afin de vérifier des dérives possibles ;
  • sur quelle durée la mission sera-t-elle menée ? Que se passe-t-il si le cabinet de recrutements ne parvient pas à trouver une personne convenable ? Demandez un prolongement de mission jusqu'à obtention d'un nombre minimum de candidats. Certains cabinets de recrutement mèneront une nouvelle recherche soit gratuitement (sauf pour les frais), soit à un tarif plus bas ;
  • quelles garanties de confidentialité demandez-vous ? Dans votre propre intérêt, il doit exister une clause de confidentialité dans le contrat.

Convention collective "Hôtels, cafés, restaurants"(n° de brochure 3292)

Pas de dispositions particulières

Evitez les erreurs

Le rôle des RP

Les sanctions possibles

Notre conseil

Questions réponses

Vous êtes sur une version de démonstration

Révolutionnez votre quotidien avec l’offre Droit du travail Hôtels, cafés, restaurants.
Découvrez la solution tout-en-un, dédiée aux Hôtels, cafés, restaurants, pour une gestion du personnel efficace.

Je découvre l'offre

Modèles à télécharger

Fiches associées

Textes officiels

  • C. trav., art. L. 1121-1 (restrictions des droits), L. 1221-6 (évaluation du candidat), L. 1132-1 (non-discrimination), L. 1242-17 (information des salariés), L. 1153-2 (harcèlement)
  • C. pén., art. 225-2 (la discrimination commise à l'égard d'une personne physique ou morale est punie de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende)

Convention collective