TISSOT_WP_HEADSIDEBAR Baromètre 2022 : les RH au quotidien – Editions Tissot – TISSOT_WP_BODYSIDEBAR

Baromètre 2022 : les RH au quotidien

Les Editions Tissot et PayFit, ont réalisé pour la 5ème année consécutive une enquête auprès de 713 professionnels des RH(1) afin de mieux comprendre leur quotidien. A l’heure où la crise sanitaire s’éloigne, cette nouvelle édition révèle que les RH ont fait preuve d’une très forte adaptation face aux difficultés et aux sollicitations de toute part. Ils entament désormais une nouvelle phase, avec de nouveaux défis : celui du recrutement de talents et de leur fidélisation.

Publié le 21/03/2022 par les Editions Tissot
 
 

RH : un métier passion

Si les RH ont choisi ce métier, c’est avant tout pour sa dimension humaine et sociale (71 %) et beaucoup moins pour la partie administrative du poste.

En 2022, les RH se sentent toujours utiles, motivés et épanouis et cela se ressent au sein de l’entreprise, puisqu’ils sont 73 % à penser que les salariés ont une bonne image d’eux.

 

 
 

RH : un quotidien difficile

Malgré la passion pour le poste, l’enquête montre que depuis 2018, une large majorité des RH se déclare épuisée (82 %), frustrée (76 %) et même isolée (70 %).

L’enquête montre également les principales difficultés rencontrées par les RH au quotidien et le constat est similaire aux années précédentes. 65 % des RH déclarent manquer de temps et de ressources. La difficulté à suivre les évolutions réglementaires arrive encore une fois à la seconde place avec 37 % des réponses.

Enfin, les RH sont unanimes : leur métier se complexifie d’année en année, ils sont même 17 % à noter une complexité de 10/10 soit 7 points de plus qu’il y a 5 ans. Sur une échelle de 0 à 10, 69 % note une complexité supérieure ou égale à 7.

 

 
 

RH : entre rêve et réalité

Les RH aimeraient avoir plus de temps pour travailler sur les sujets qui intéressent les salariés :

  • la qualité de vie au travail ;
  • la formation ;
  • la gestion des carrières et des compétences.

Mais en réalité 63 % des RH déclarent consacrer au moins la moitié de leur temps de travail à des tâches administratives au détriment de tâches à plus forte valeur ajoutée pour les salariés.

Si un bon génie pouvait exaucer trois vœux pour le service RH, la priorité serait donc donnée à la simplicité de suivi des évolutions réglementaires (45 %) pour garantir la conformité juridique des décisions et des écrits (58 %). Dans un souci d’efficacité, ressort également la volonté d’alléger les tâches de saisie et notamment de ressaisie.

 

 
 

Le digital : la solution pour libérer les RH ?

La généralisation du travail à distance semble pousser les RH à la digitalisation. 86 % des personnes interrogées déclarent utiliser des outils digitaux dans leur fonction RH, soit 21 points de plus qu’en 2018.

Le gain de temps et d’efficacité est toujours cité par la majorité des répondants (91 %). On notera également que les RH pensent à l’écologie puisque l’utilisation du papier continue de diminuer (- 20 points par rapport à 2018). Depuis 2020, le travail à distance bouleverse les organisations et le critère d’accessibilité devient un réel bénéfice pour 68 % des personnes interrogées, soit 6 fois plus qu’en 2018 ! Toutefois, le prix et la sécurité des données restent toujours un frein pour franchir le pas.

Pour les RH la gestion de la paie, des absences, le stockage des informations liées aux salariés, la génération de documents et les procédures RH sont les cinq sujets pour lesquels la digitalisation est essentielle.

 

 
 

Le bilan 2021 et les perspectives 2022

En 2022, 84 % des RH déclarent être davantage sollicités par les salariés, soit 9 points de plus qu’en 2021. Ils indiquent également être particulièrement sollicités par la direction (76 %) et les managers (75 %). La perspective pour les mois à venir n’est pas réjouissante, car ils sont 95 % à penser que le niveau de sollicitations sera équivalent et même supérieur à 2021 (plus 5 points par rapport à l’année dernière).

En 2021, 80 % des RH déclarent avoir été mobilisés en priorité par la gestion des exceptions liées à la situation sanitaire (pass, arrêts maladie, isolement des cas contacts…), sujet qui devrait à priori moins les impacter en 2022 (seulement 60 %). De la même manière, la mise en place du télétravail devrait normalement moins mobiliser les RH en 2022 (-10 points par rapport à 2021). Par contre, la difficulté à recruter des talents, sujet important en 2021, arrive en tête des priorités 2022. Notons également que la fidélisation des salariés en place (56 %) et la revalorisation des salaires (47 %) sont des priorités importantes pour l’année à venir.

 

 
 

L’impact des élections présidentielles

87 % des RH pensent que l’élection présidentielle de 2022 aura un impact sur la réglementation en droit du travail, dans les 5 prochaines années. Selon 40 % d’entre eux, la priorité du (de la) prochain(e) Président(e) de la République est la simplification du droit du travail. Plus d’un quart estime prioritaire l’allègement des cotisations sociales. Notons également que la modification de la durée légale du travail n’est la priorité que pour seulement 3 % des RH.

Bonus : pour 33 % des RH, Emmanuel Macron serait le meilleur DRH, suivi par Christiane Taubira (23 %) et Valérie Pécresse (18 %).

 

 
 

L’œil dans le rétro : le quotidien des RH depuis 5 ans en 10 points clés

 

1. Seulement 66 % des RH déclarent vouloir toujours exercer ce métier dans 10 ans (- 6 points par rapport à 2018).
2. Parmi les sources de satisfaction, l’item « accompagner l’évolution des salariés » recule de 13 points en 5 ans alors que l’item « apporter du bien être aux salariés » progresse quant à lui de 9 points.
3. Parmi les principales difficultés, le manque de budget reste problématique pour 1/4 des RH mais recule toutefois de 11 points en 5 ans.
4. Le métier de RH se complexifie d’année en année, ils sont même 17 % à noter une complexité de 10/10 soit 7 points de plus qu’il y a 5 ans.
5. 57 % des RH interrogés affirment que les directives et les choix de l’employeur sont généralement en accord avec les attentes des salariés, soit 7 points de plus qu’en 2018.
6. Les RH pensent pour la grande majorité (64 %) que les médias ont une mauvaise image d’eux. Toutefois, depuis 5 ans ce chiffre a reculé de 14 points puisqu’ils étaient 78 % à le penser en 2018.
7. 86 % des personnes interrogées déclarent utiliser des outils digitaux dans leur fonction RH, soit 21 points de plus qu’en 2018.
8. Les outils digitaux essentiels à la fonction RH : paie et gestion des absences (+ 16 points pour chaque item depuis 2018).
9. En 5 ans, la progression des besoins en terme de digitalisation a évolué ainsi : + 10 points pour l’accueil des collaborateurs, + 9 points pour l’organisation du travail et + 7 points pour les processus d’évaluation
10. Le travail à distance bouleverse les organisations. Le critère d’accessibilité en ligne des ressources et outils devient un réel bénéfice pour 68 % des personnes interrogées, soit 6 fois plus qu’en 2018 !

 
 
 

Les RH au quotidien 2022 : les résultats complets

Dossier des résultats complets
Télécharger
le dossier
 
Infographie :
les chiffres clés à retenir
Télécharger l’infographie
 
Infographie :
l’œil dans le rétro
Télécharger l’infographie

 
 
 

(1) Enquête réalisée sur un panel de 713 professionnels des Ressources Humaines en France du 14 janvier au 22 février 2022 par les Éditions Tissot et PayFit.

Envoyer cette page à un collègue Signaler une anomalie sur cette page Retour en haut de page