TISSOT_WP_HEADSIDEBAR Baromètre RH 2021 : après 1 an de crise sanitaire, les RH au bord du burn out ? – Editions Tissot – TISSOT_WP_BODYSIDEBAR

Baromètre RH 2021 : après 1 an de crise sanitaire, les RH au bord du burn out ?

[Communiqué de presse – 13/04/2020]

Pour la quatrième année consécutive, les Editions Tissot et PayFit s’associent pour réaliser, après une année hors normes, le baromètre « Les RH au quotidien ». Il dresse l’état des lieux de la perception de leur métier et de son évolution par plus de 800 professionnels RH, en première ligne dans les entreprises face à la crise sanitaire. Cette nouvelle édition révèle un métier qui passionne toujours autant mais dont les difficultés d’exercice s’accentuent.
 

Un an après le début de la pandémie, les résultats montrent que les professionnels RH sont éprouvés, 82% d’entre eux se disent proches de l’épuisement. Un constat dont la crise n’est pas la seule cause, les 3 éditions précédentes du baromètre ayant déjà fait état de nombreuses frustrations et charges excessives.
 

Les difficultés éprouvées depuis des années, accentuées par la crise

En 2021, 61% des RH continueront à courir après le temps et déplorent le peu de ressources internes qui leur sont allouées. Un sentiment renforcé par la complexification du métier et, même si la situation s’est globalement améliorée, par une difficulté à suivre les dernières évolutions réglementaires en droit du travail (36%), une veille pourtant indispensable pour garantir la conformité juridique des décisions et des écrits.

Force est de constater que la crise sanitaire a amplifié les problèmes latents. L’année 2020 fut un accélérateur de stress et de complexité pour les RH, en bouleversant leur organisation. De nouvelles priorités ont balayé les précédentes : la mise en place du chômage partiel et du télétravail ainsi que l’installation de protocoles sanitaires ont dû être effectuées en un temps record, tout en assurant l’information et le soutien des salariés !

75 % des RH déclarent être davantage sollicités par les salariés dans cette période. Ils sont 91 % à penser que le niveau de sollicitations sera équivalent en 2021 et même supérieur à 2020.
 

 
 

Une accélération de la digitalisation du métier

Le déploiement des outils digitaux apparaît comme la solution la plus efficace pour soulager les RH des tâches les plus chronophages. Il ressort de l’enquête que sur une journée de travail de 8 heures, 69 % d’entre eux consacrent au moins la moitié de leur temps aux tâches administratives.

83 % des RH déclarent utiliser des outils digitaux dans leur fonction, soit 7 points de plus qu’en 2020 et 80 % d’entre eux sont aujourd’hui équipés d’outils pour la gestion de la paie (soit 10 points de plus qu’en 2020). Et pourtant, 57 % déclarent encore passer entre 1 et 5 jours par mois sur cette tâche, et 38% plus de 6 jours ! Autres facteurs favorisant l’accélération de la digitalisation du métier : la généralisation du travail à distance et la conscience écologique (l’envie de limiter l’utilisation du papier augmente de 13 points par rapport à 2020).

Mais, parmi les 83 % des personnes interrogées qui déclarent utiliser des outils digitaux dans leur fonction, notons que plus d’un quart ne sont pas satisfaites des outils dont elles disposent.
 

 
 

Une baisse de moral en dépit de la reconnaissance des dirigeants et des salariés ?

Dans cette période inédite, les RH souhaitent tout particulièrement que leur implication et la charge de travail supplémentaire engendrée par la crise sanitaire soient reconnues. 75% d’entre eux pensent avoir une image positive auprès des salariés et 84% auprès des dirigeants.

Cependant et compte tenu du contexte, le moral des professionnels de la fonction RH reste morose : 71% d’entre eux se sentent globalement isolés ou frustrés.
 

 
 

Un métier passion guidé par la dimension humaine et sociale

71 % des RH ont choisi leur métier pour sa dimension humaine et sociale, une vocation bien éloignée de la réalité de leur exercice quotidien, consacré aux tâches administratives. Accompagner l’évolution des salariés, faire évoluer la culture d’entreprise en valorisant les compétences, leur apporter du bien-être, voilà ce qui motive principalement les RH. D’ailleurs, selon eux, les salariés souhaitent qu’ils travaillent en priorité sur leur qualité de vie au travail (78 %), bien avant les sujets de formation (61%) ou de rémunération (46%) !

Malgré tout, les Ressources Humaines continuent à séduire : 71% des professionnels interrogés déclarent toujours vouloir exercer ce métier dans 10 ans.
 

 
 
 

Caroline Acs, Directrice générale des Editions Tissot déclare :
« Jamais les professionnels des RH n’ont été autant sollicités sur une période aussi longue. Certains sont au bord du burn out alors que leur rôle pour préserver la santé des salariés et organiser la poursuite de l’activité est plus que jamais indispensable. La grande majorité d’entre eux plébiscitent des solutions et outils digitaux qui leur permettent de gagner du temps et de simplifier le suivi des évolutions réglementaires. Cette période très exceptionnelle nous a permis non seulement de resserrer nos liens avec les professionnels mais également de développer de nouvelles solutions pour les libérer des contraintes de plus en plus pesantes du métier. »
 

Mathieu Bernard, Directeur général de PayFit, déclare :
« Aujourd’hui plus que jamais, les Ressources Humaines jouent un rôle pivot dans la croissance économique des entreprises, et d’autant plus chez les PME et les TPE. Le bien-être des employés, et donc des professionnels des Ressources Humaines, est une priorité pour PayFit. Nous devons continuer à travailler pour améliorer leurs conditions de travail. C’est dans ce but que nous avons conçu notre produit. C’est dans cette direction que nous continuons de nous diriger ».
 
 

 
Le dossier complet ainsi que l’infographie de ce baromètre sont disponibles sur simple demande auprès des contacts presse.

 
 
Méthodologie : Les Éditions Tissot et PayFit ont diffusé le questionnaire mis en place grâce au logiciel Alchemer© entre le 25 janvier au 22 février 2021 auprès de leurs clients et prospects. 825 personnes ont complété le questionnaire. L’analyse a été effectuée à partir du tri à plat des réponses et de tableaux croisés.
 
 

Contact Agence presse

Formulaire de contact agence presse
 
 

Envoyer cette page à un collègue Signaler une anomalie sur cette page Retour en haut de page